.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I. la ville de Jérusalem

Aller en bas 
AuteurMessage
YAHWEH
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: I. la ville de Jérusalem   Sam 14 Juil - 10:13


Jérusalem est une ville du Proche-Orient qui tient une place prépondérante dans les religions juive, chrétienne et musulmane, et dans le sentiment national palestinien et israélien. En 1949 -peu de temps après son indépendance- Israël la proclame « capitale éternelle » de son Etat, cependant aucun membre de la communauté nationale ne reconnaisse ce choix. Quant à l’Autorité Palestinienne, elle souhaite faire de Jérusalem-Est la capitale d’un futur Etat Palestinien.

La ville est la plus peuplée du pays d’Israël, avec 789 000 habitants et s’étend sur 200 km². De nombreuses religions, peuples, groupes socio-économiques se mêlent dans Jérusalem, faisant d’elle une ville très hétérogène.
Ses habitants sont appelés les hiérosolymitain(e)s.
65% des hiérosolymitains sont juifs (dont 40% d’entre eux vivent dans les quartiers de Jerusalem-Est), 32% sont musulmans –vivant majoritairement à Jerusalem-Est, 2% des habitants sont chrétiens et 1% sont d’une religion non-déterminée. 35 % de la population sont des enfants de moins de 15 ans.
A Jérusalem, une famille moyenne compte quatre enfants. Ce taux – presque deux fois supérieur à celui de Tel-Aviv (2,2) et sensiblement supérieur à celui de Haïfa (2,5), le chiffre moyen national étant de 2,96.

CLIMAT
Le climat de Jérusalem est chaud et sec en été et d'un froid vigoureux en hiver. La saison chaude commence à peu près du mois d'avril et dure jusqu'en octobre. Entre juillet et août, les températures sont parfois caniculaires. Souvent, en été et même en hiver, le vent du désert, le hamsin, souffle sur Jérusalem. Il amène avec lui une vague de chaleur et l'air devient extrêmement sec. En hiver, le climat est rigoureux. Les températures peuvent descendre assez bas. Il n'est pas rare qu'il neige à Jérusalem. La saison des pluies débute aux alentours du mois d'octobre dans la région de Jérusalem.
A noter qu’en raison du climat vif de Jérusalem, les Israéliens ont l'habitude de se servir du mazgan, ou air conditionné. Rafraichissant l'air en été ou le réchauffant en hiver, le mazgan est l'outil incontournable dans les maisons israéliennes, dans les magasins, les véhicules et les bureaux.


ECONOMIE ET ACTIVITE
Autrefois, l’économie de la ville était essentiellement centrée sur les pèlerinages religieux, et à présent, elle est centrée sur le tourisme et les entreprises publiques de l’Etat Israéliens. A noter que le gouvernement israélien ne s’occupe pas seulement de créer des emplois, mais œuvre aussi à offrir les conditions propices à la création d'entreprises. En effet, Jérusalem cherche à briser cette image de capitale administrative. Elle essaie d’attirer des entreprises de high-tech en leur offrant une main d’œuvre spécialisée, des surfaces commerciales à des prix attractifs, etc. Ainsi un nombre grandissant de sociétés high tech quittent Tel Aviv pour Jérusalem. La zone industrielle Har Hatzvin située au nord de la ville accueille plusieurs grandes sociétés comme Intel, Teva Pharmaceutical Industries, et ECI Telecom, etc. Les principales industries de la ville se composent de fabriques de chaussures, du textile, de l'industrie pharmaceutique, des produits de métaux, et des articles imprimés. Toutes ces usines se localisent dans le nord de la cité éternelle.

Et pourtant, malgré ces activités dynamiques, l’économie de la ville reste critique et Jérusalem garde son statut de « plus grande ville pauvre ». Selon un récent rapport (mai 2012), un peu moins de 80% (78% précisément) des Palestiniens de Jérusalem vivent sous le seuil de la pauvreté. Et 84% des jeunes palestiniens résidant dans la ville de Jérusalem vivent en dessous du seuil de pauvreté. De plus, 40% des hommes et 85% des personnes non-arabes sont sans emploi à Jérusalem. La ville semble aujourd’hui encore très fragile économiquement…


LE MUR ET LA SÉCURITÉ
Jérusalem est aujourd’hui une ville sûre et continue d’accueillir chaque année de nombreux touristes et pèlerins. Cependant, il est recommandé de rester vigilant dans les lieux publics. En effet, l’est de la ville, la Vieille Ville et les Lieux Saints restent un lieu de tensions perpétuels entre Israéliens et Paletiniens. Des tensions sont aussi constatés dans les quartiers de Jerusalem-Est où se sont installé des colons israéliens (Sheikh Jarrah, Silwan, Issawiya ou French Hill). En cas de tensions, les déploiements policiers deviennent rapidement importants et les accès à la Vieille Ville peuvent être fermés. L’Ouest n’est pas non plus épargné par des attentats.

Ainsi pour protéger les israéliens, le gouvernement a construit une barrière de séparation (pour séparer Israël de la Cisjordanie). L’objectif déclaré était d’empêcher physiquement toute « intrusion de terroristes palestiniens » sur le territoire israélien. Cette barrière/mur est contestée sur des aspects politiques, humanitaires et légaux. Au niveau de l'agglomération de Jérusalem, la barrière est constituée d'un mur haut de 8 mètres. Ce mur a fêté en février sa dixième année.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delautrecote.activebb.net
 
I. la ville de Jérusalem
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Jérusalem diapo
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
de l'autre côté :: FOOLISH :: ALL THIS AND HEAVEN TOO-
Sauter vers: